Sortir du stress : explication technique

Sortir du stress est indispensable si l’on veut avoir une vie saine et épanouie.
Je vais te donner une méthode et 4 techniques éprouvées, mais peu appliquées

Sortir du stress, c’est passer ton cerveau du mode bêta au mode alpha ou thêta.
Quand tu stresses, c’est que ton cerveau vibre trop vite.

Le stress est facilement combattu par la méditation qui est la meilleure technique pour réduire les ondes de ton cerveau et donc sortir du stress.

Comment méditer profondément, c’est-à-dire comment arriver à faire en sorte que ton cerveau vibre en mode alpha ou thêta et pas en mode bêta comme c’est le cas en temps normal.

Beaucoup de personnes se trompent sur ce qu’est la méditation

Méditer ne signifie pas de rêvasser. Cela ne signifie pas non plus réfléchir ou penser, ni même ne pas penser.

La méditation est un état que l’on installe lors d’une pratique. Ce qui est intéressant c’est que cet état de paix et de contemplation, c’est qu’il devient petit à petit un état d’être que tu vas sentir et reconnaitre de plus en plus tout au long de ta journée.

Avant de te dire comment atteindre cet état, comment sortir du stress, il te faut comprendre certaines données techniques.

En temps normal, durant ta journée, ton cerveau est en mode bêta. Ces ondes sont idéales pour travailler et faire tout ce que tu as à faire durant ta journée. Mais dans nos sociétés modernes, nous sommes la plupart du temps en mode bêta élevé. Autrement dit en mode « stress ».

En pleine crise de coronavirus par exemple, c’est un mode « bêta très élevé » qui enclenche chez certains d’entre nous une frénésie d’achat de papier toilette.

Cette attitude hors de toute raison n’est pas due à de la bêtise ou de la stupidité, mais à un cerveau qui s’est littéralement laissé emballer par le stress et qui s’est déconnecté de la personne.

Dans cet état bêta élevé, il n’y a plus de conscience, de communication ou de raison.

En mode bêta élevé, la personne ne peut pas sortir du stress. Elle est comme la gazelle poursuivie par un lion. Toute son énergie est uniquement dans son corps qu’elle tente de préserver à tout prix. Ce n’est pas le moment de faire des projets ou de réfléchir à l’avenir. Ce n’est pas le moment de se détendre. Et chez l’être humain apeuré de nos sociétés modernes, cela se traduit par l’achat de paquet de pâtes et de papiers toilette, la boucle est bouclée.

Sortir du stress, la particularité de l’être humain

Le problème, c’est que, contrairement à la gazelle, nous sommes pratiquement tout le temps en mode stress, en mode bêta élevé voir très élevé. Nous cherchons tout le temps à nous protéger alors que le danger réel n’existe que très rarement.

Ce danger existe uniquement dans nos scénarios mentaux, nos peurs et nos projections de manières totalement compulsives. Ce que l’on essaye de faire en méditation, c’est d’abaisser nos ondes cérébrales le plus bas possible pour sortir du mode stress qui met toute l’énergie dans le corps, pour aller au mode zen, cool, paisible, où l’on va mettre plus d’énergie dans notre conscience et notre présence.

Les ondes de notre cerveau passeront alors des ondes bêta en ondes alpha voir thêta. Pour infos, il existe des ondes encore plus basses qui sont les ondes du sommeil et que l’on appelle delta.

Nous pourrions parler de ce sujet pendant longtemps, il est passionnant, mais aujourd’hui, ce n’est pas mon propos.

Sortir du stress grâce aux modes alpha ou thêta

Ce que les bouddhistes savent depuis longtemps et que la science a prouvé aujourd’hui, c’est que la concentration focalisée permettait de recalibrer le cerveau.

Cette concentration ne se fait pas facilement au début. Notre cerveau ayant aujourd’hui la capacité de rester concentré que très peu de temps. Notre capacité de concentration est passée en une décennie de 12 secondes à 8 secondes (le poisson rouge fait mieux avec 9 secondes et ce n’est pas une blague.

Il faut donc entrainer le cerveau.

Et c’est ce qu’est la méditation au début.
Un entrainement à se concentrer, à focaliser a porté attention.

Voici 4 techniques pour passer ton cerveau en mode alpha ou thêta.

  1. La première méthode et une des plus connues. C’est de s’entrainer à porter son attention sur la respiration. On observe le souffle et le corps qui respire.
  2. La deuxième consiste à faire la même chose avec le corps en l’observant globalement ou en détail.

    De nouvelles recherches ont montré que porter attention sur les espaces de notre corps, mais aussi sur l’espace qui nous entoure permettait de faire tomber le cerveau en onde alpha ou thêta.

  3. Les méditations guidées aident, en favorisant la concentration, à ralentir les ondes de ton cerveau.
  4. Enfin, il existe des technologies qui consistent à envoyer via un casque des sons isochrones qui diffusent d’une certaine manière des sons qui font descendre le cerveau en mode alpha ou thêta selon ton choix.

Si tu n’arrives pas à baisser les ondes de ton cerveau en mode alpha ou thêta, tu ne pourras pas méditer efficacement. En d’autres termes, ça ne changera pas grand-chose dans ta vie.

Je parle régulièrement de ces pratiques dans mes méthodes et dans mes emails privés. Des emails uniques que j’envoie tous les jours à 9 h le matin.

Je parle aux personnes qui :

  • Veulent commencer la méditation
  • N’arrivent pas à méditer
  • Sont stressés
  • Ont un réel besoin de changer et transformer leur vie
  • Sont découragés
  • N’arrivent pas à faire de la méditation une pratique quotidienne.
  • Veulent améliorer la qualité et la profondeur de leur méditation pour avoir de vrais résultats.
  • Cherche tout simplement le bonheur et la paix dans leur vie

Si tu ne veux pas manqué l’e-mail de demain matin, inscris-toi maintenant.

À demain 9 h ?


Laurent Macha