Hier soir, j’ai regardé le film 2012.

Bon, pour moi, c’est pas un très bon film.
Mais là n’est pas le propos. Il y a eu cependant pour moi une expérience bouddhiste et spirituelle.

Film 2012, l’expérience bouddhiste et spirituelle : quand la fiction rattrape la réalité

Il y a un moment dans une séquence, avec un moine bouddhiste et son disciple.

Le disciple est très agité.

On peut le comprendre, la fin du monde approche. Car oui, 2012, c’est ni plus ni moins un film qui raconte l’histoire de la fin du monde.

Avec des riches qui construisent une arche pour les sauver et qui ne veulent pas que les pauvres viennent avec eux.

Je vous rassure.

Les gentils Américains finissent par convaincre toutes les autres nations de l’importance d’embarquer tout le monde.

À la fin, il y a des millions de morts, mais la race humaine est sauvée et l’honneur de l’humanité aussi. Un nouveau monde peut commencer sur de nouvelles bases.
Tiens; ça me rappelle quelque chose.

Je t’aide : Covid, crise, discours Macron, nouveau monde etc.

Mais encore une fois, là n’est pas mon propos.

Expérience bouddhiste et spirituelle : la scène à ne pas manquer

Revenons à notre moine bouddhiste et son disciple.

Le premier remplit une tasse de thé pour son disciple.

Pour l’instant, cela n’a rien d’une expérience bouddhiste et spirituelle. Mais attends la suite de cette scène du film sur la fin du monde 2012.

Le maitre bouddhiste fait déborder la tasse. Le disciple lui dit, « Maitre, vous êtes en train de renverser tout le thé à côté.

Le maitre dit alors à peu près cela (c’est le meilleur moment du film pour moi). Mon enfant, ton esprit est tellement rempli qu’il déborde de tout côté. Tu devrais le vider et tu y verrais beaucoup plus clair.

La scène du film 2012 nous raconte que :

  • Quand ton esprit est brouillé,
  • Quand tu essayes de résoudre
  • Quand tu cherches avec tes pensées une solution
  • Quand tu fais tout un tas de scénarios

Quand tout cela se passe, ton esprit devient noir. Ton esprit est comme un brouillard sombre. Il est comme le sucre (la solution) que tu essayes de trouver dans ton café noir.

Et plus tu cherches avec ta cuillère, moins tu la trouves.

Expérience bouddhiste et spirituelle : cesser de chercher.

Pour trouver la solution, il faut cesser de chercher. Pour trouver la solution, il ne faut plus porter son attention sur la solution ou sur la recherche, mais sur le calme.

Alors, tu vas me dire que quand ton esprit est embrouillé, celui-ci n’est pas calme du tout.

Et bien, détrompe-toi. Dans ta quête personnelle et/ou spirituelle, dans ton expérience comme dans celle du disciple bouddhiste dans le film 2012, je t’invite à vérifier ce qui suit.

L’exercice méditatif inspiré du film 2012

Expérience bouddhiste et spirituelle : quand ton esprit est agité, observe cette agitation. Et si tu restes un minimum attentif, tu remarqueras qu’un peu de calme, parfois, juste un brin de calme, cohabite avec l’agitation.

Que le calme entoure ou contient l’agitation.

Porte alors ton attention dessus.
Porte ton attention sur ce brin de calme.

Et laisse ce calme grandir.

Refuse toutes les analyses, les scénarios et les propositions de ton mental. Laisse-le parler, mais porte plutôt ton attention sur le calme qui entoure tout cela.

Et vide ta tasse.

Laisse alors ce vide laisser passer la lumière et t’éclairer.
Gouttes ces nouvelles possibilités qui s’offrent à toi et que tes pensées cachaient jusqu’à présent.

Rappelle-toi que dès que ton mental est rempli de tout et n’importe quoi, il ne peut plus rien pour toi.

Il ira toujours à l’encontre du désir profond de ton cœur.

Si tu restes conscient à ce moment-là, tu pourras choisir vers quoi tu choisis de poser ton attention.

L’agitation ou le calme.

Si tu veux partager mes emails privés avec tes amis, donne-leur ce lien : https://plusvitequezen.com/

À demain,

Laurent