Savoir utiliser « Et SI » dans le bon sens va te permettre de t’ouvrir des possibilités infinies.

« Et si » question à bien utiliser pour bien vivre sa vie. Car trop souvent, ce système de question t’amène à douter de tout et même de toi-même.

Souvent lorsque quelque chose de nouveau arrive dans ta vie, ton mental va tout faire pour te faire douter.

« Et si » : question à bien utiliser : comment fait-on pour lutter ou transformer cela ?

Par exemple, on te propose un nouveau travail.
Ton mental va te dire :
Et si tu prenais des risques de gagner moins d’argent ou d’avoir un travail moins intéressant ou plus fatigant en laissant le travail que tu as actuellement ?

Tu décides de quitter ta compagne ou ton compagnon :
Et si tu faisais une bêtise ?
Et si ça allait faire du mal aux enfants ?
Et si ça allait te faire perdre ton niveau ou ta qualité de vie ?
Et si tu risquais de finir seul ton existence ?

Tu t’engages dans un nouveau projet :
Et si tu perdais ton temps ?
Et si tu perdais ton argent ?
Et si tu t’embêtais avec tout ça pour rien ?

À chaque fois que quelque chose de nouveau ou de nouvelles possibilités se présentent dans ta vie, le mental va douter et émettre du pessimisme.

Ton mental va torpiller toute tentative de changement.
« Et si » : question à bien utiliser pour ne pas en arriver là.

Car, le changement ne peut arriver qu’en allant vers le nouveau, en sortant du connu, en allant vers l’inconnu.

« Et si » question à bien utiliser : ce que tu vas faire consciemment dès que ton mental va émettre des « et si », c’est les transformer.

Et si je m’offrais une vie plus libre et radieuse en quittant mon compagnon ou ma compagne ?

Et si cela me permettait de rencontrer quelqu’un avec qui j’avais de beaux partages ?

Et si je me donnais l’opportunité de gagner plus d’argent ou de sérénité ou de temps en prenant ce nouveau job ?

Et si prendre mon courage à deux mains pour ce nouveau projet allait me permettre de me transformer intérieurement ?
De réaliser un petit rêve ou un grand rêve ?
De me sortir de mon quotidien et de ma routine ?

« Et si » : question à bien utiliser – On renverse la vapeur.

Le truc super, c’est qu’on a pas forcément besoin de faire la chasse au « SI » négatifs.
Ils peuvent cohabiter avec les « SI » positifs.

Je t’invite juste à ne pas trop t’attarder sur les « SI » négatifs et à utiliser les « SI » positifs sans modération.

S’amuser à utiliser ce que j’appelle les « Et SI » en inversion directe.

Sous ce terme complètement barbare, j’en conviens, réside la simple idée de transformer l’idée d’un « SI » négatif en un « si » positif de la même idée.

« Et si » questions à bien utiliser : Attention, c’est très puissant :

Par exemple :

« Et si je risquais de perdre des amis en quittant cette ville ?  »

Se transformes en :

« Et si j’allais rencontrer plein de nouveaux amis en quittant cette ville ? »

« Et si je risquais de moins bien gagner ma vie en prenant ce travail » se transforme en « et si ce nouveau travail allait m’offrir la possibilité de gagner plus d’argent ?  »

Etc, etc.

Fais cet exercice souvent, tout le temps, le plus souvent possible.

Si « Et si » est bien utilisé, tu vas changer ton état intérieur. Et ce nouvel état intérieur va se manifester dans ta vie.
Car c’est ton état intérieur qui manifeste à l’extérieur ce que tu vis et ressens à l’intérieur.

Et pas l’inverse.

Si tu veux continuer d’apprendre à vivre un bonheur sain et véritable, tu peux t’inscrire à mes emails privés. Un email écrit la veille pour le lendemain et que tu reçois chaque jour à 9 h.

À demain 9 h ?

Amicalement,
Laurent