AAAAaaah, les histoires de couple. Comment prendre une décision dans son couple, pour son couple, pour son amoureux ou son amoureuse, pour soi, dans sa vie ?

Prendre une décision dans mon couple : mon histoire

Je vais te parler de mon histoire de couple bien à moi.

Cela a surement dû t’arriver aussi :

Tu veux prendre une décision. Tu te poses une question essentielle sur ta vie du genre :

  • Dois-je quitter ma femme ou mon mari ?
  • Dois changer de travail ?
  • Dois-je me mettre à mon compte ?
  • Dois-je déménager, changer de maison, de région voir de pays ?
  • Dois-je m’acheter la voiture de mes rêves

Ça, ce sont les grandes questions. Des décisions essentielles pour toi, pour ta vie et ton entourage.

Prendre des décisions pour soi, c’est aussi en prendre pour les autres. Du moins, c’est ce que je croyais.

Prendre une décision quand tout va mal.

J’étais en couple avec une fille et ça ne se passait pas très bien. Pas bien du tout même. Et la question de la séparation a duré deux ans. En fait, les deux ans où nous étions ensemble.

Lorsque nous nous sommes enfin séparés, lorsque j’ai compris que ce n’était pas possible de vivre avec elle, d’être en couple avec elle, j’ai été très soulagé.

Je me suis dit alors « pourquoi n’ai-je pas fait cela plus tôt ? »

En fait, je savais depuis le début que ce n’était pas une fille pour moi. Mais mon histoire bien ancrée dans mon corps et mon mental ont eu raison de moi pendant deux ans.

Pendant deux ans, mon mental a pris le dessus sur ma vie. Il m’a complètement aveuglé sur la réalité.

Prendre des décisions sans en prendre

As tu déjà vécu cela ? Ces moments où tu n’y vois plus rien ?

C’est tellement le brouillard dans ton esprit que tu ne sais même plus vraiment ce que tu veux ?

Mais il y a aussi ces moments dans notre vie avec ces décisions que nous ne prenons pas vraiment

Je me souviens que je rêvais d’être musicien professionnel, mais je pensais que ce n’était pas pour moi.

Je me suis alors dirigé vers des études en sociologie. C’était très intéressant. Mais je n’y voyais aucun débouché qui me plaisait pour moi.

Et puis, un jour, on me proposa d’aller travailler en tant que musicien dans une école de musique. J’avais 22 ans, c’était génial.

J’avais l’impression de n’avoir rien demandé et ça me tombait dessus.

Il y a deux façons d’appréhender la vie pour prendre les décisions.

  1. Celles que l’on force dans la matière, celles qui résistent et se confrontent aux péripéties du mental.
  2. Celles qui nous tombe dessus, qui nous apparaissent comme un cadeau. Les décisions que nous avons juste rêvées, imaginées.

Celle que nous avions plus jeune et que nous avons perdue. Et je vais t’expliquer pourquoi.

Nous avons tellement appris à faire confiance à notre mental qu’il nous est difficile aujourd’hui de ne pas négocier avec lui pour notre futur.

En réalité, il empêche toute connexion avec notre cœur qui sait réellement ce qu’il veut pour nous.

Se défaire de ses habitudes pour prendre des décisions

Soyons clairs, ce n’est pas facile de se défaire de ces habitudes. Mais cela en vaut vraiment la peine.

La façon dont nous essayons d’agir dans le futur est dans le « faire » : prendre une décision, c’est faire.

C’est-à-dire d’agir dans la matière. Mais agir dans la matière, c’est très long. Il faut des années pour obtenir un changement. C’est pénible, épuisant et cela cause beaucoup de souffrance et de déceptions.

Quitte à mettre de l’énergie quelque part, autant apprendre la deuxième façon de faire.

Pour prendre une décision naturellement, sans prise de tête, il faut faire le ménage dans son corps et dans son esprit pour y voir clair. Demander, imaginer alors ce que nous voulons et se connecter à la vie pour qu’elle nous offre ce que nous voulons vraiment.

Au bout du compte, tu ne prends plus de décision.

Ta vis bascule d’un univers où tu dois te battre et lutter dans le monde pour réussir, vers une vie où c’est le monde qui vient à toi.

Ce fonctionnement tu l’appliques déjà sans le savoir.

Le monde que tu vis est le reflet de tes pensées.

C’est pour cela que c’est difficile d’agir concrètement dans la matière. Parce que quand tu fais un pas en avant, tes pensées en font deux en arrière.

Mais si tu accordes tes pensées avec ce que tu veux vraiment, alors là, tout peut changer pour toi.

Si tu veux apprendre à prendre des décisions

Inscris-toi à mes emails privés quotidiens. Une véritable source d’inspirations pour connaitre les techniques perdus qui nous font être plus proches de nous-mêmes et avoir une vie plus fluide.

Un apport quotidien de bien-être et de connaissance pour te faire connaitre un bonheur et une paix durable.

Pour recevoir l’email de demain matin, inscris-toi sur ce lien.