Le maquillage qui cache la misère.

La mauvaise nouvelle, c’est qu’un peu de maquillage ne suffira pas. Puisque c’est la personne derrière le maquillage qu’il faut aller contacter, qu’il faut aller voir. Mais il est clair que ce qui vous arrive maintenant est le résultat d’une certaine attitude, de certaines pensées, jugement et façon d’agir dans votre vie. Donc, ce que vous avez mis en place maintenant vous a fait arrivé là ou vous êtes aujourd’hui. Vous avez maquillé un certain temps vos peurs, vos erreurs de perception, vos souffrances, vos jugements sur vous-même et les autres. Voici des solutions concrètes pour changer de vie et arrêter de la maquiller pour enfin être vous-même. 

Le maquillage pour changer et pallier nos souffrances ne dure qu’un certain temps.

Le maquillage n’est qu’un cache-misère et cache-souffrance. La bonne nouvelle c’est que oui bien sûr, vous pouvez changer sans maquillage. Mais pour que les choses changent, il faut que vous changiez des choses dans votre vie. Car si vous faite toujours de la même manière dans votre vie(comme la cacher et la maquiller), vous obtiendrez forcement des mêmes résultats. Il faut donc un peu de courage pour vous remettre en question et changer votre façon de faire et surtout de voir.

Le maquillage cache votre intérieur, c’est à dire vous même.

Ce n’ait pas le « faire » sur lequel vous devez agir. C’est plutôt sur votre façon de voir les choses. Votre perception de ce qui vous arrive. Ce n’est pas en changeant l’extérieur que les choses changent, mais en changeant l’intérieur de vous même. C’est-à-dire votre façon de voir, d’appréhender la vie, mais aussi ce que vous allez demander à la vie. Et ce que l’on demande à la vie ce ne sont pas des choses que l’on veut vivre à l’extérieur comme par exemple, un nouveau conjoint beau et gentil ou une nouvelle maison ou une nouvelle voiture, mais plutôt ce que vous voulez vivre intérieurement. Vous pouvez vous poser la même question avec le maquillage. Que voulez-vous ressentir en vous maquillant ? Quel état intérieur voulez-vous vivre en vous mettant du maquillage ?

Que voulez-vous ressentir lorsque vous voulez changer de conjoint ou quand vous voulez acheter une nouvelle voiture ? Ce qui compte, ce n’est pas la voiture, mais comment vous allez vous sentir intérieurement lorsque vous aurez votre nouvelle voiture. Ce qui compte, ce n’est pas le maquillage, mais l’effet que vous voulez produire en vous. Il ne faut pas non plus confondre le désir de plaire aux autres avec votre maquillage avec le désir de vous sentir bien parce que vous plaisez aux autres.

La vie ne se maquille pas, elle se vit.

Voilà comment fonctionne la vie. C’est une loi de la vie. On ne peut pas agir sur ce qui nous arrive en le maquillant en permanence. De même qu’on ne peut pas agir sur la pluie qui tombe. Mais on peut changer notre façon de voir et de profiter de la pluie qui tombe. On peut transformer la tristesse que l’on peut percevoir dans la pluie en joie et en opportunité.

Allez rencontrer la personne derrière le maquillage.

Plus vous vous cachez derrière votre maquillage et plus vous vous oubliez. Contactez, observez ces parties de vous qui sont tristes, en colère ou désabusé. Restez un peu avec elles et écoutez ce qu’elles ont à vous dire. Et reconnaissez enfin que ce que vous ressentez, vous le nourrissez, donc vous en êtes le créateur. Si vous en êtes le créateur, alors vous avez le pouvoir, le pouvoir de changer les choses en vous. Et vous pouvez décider de nourrir d’autres demandes, d’autres pensées qui iront dans le sens de ce que vous voulez vivre en vous comme la paix, l’amour, la joie. Demandez à voir en toute chose, même si à priori elles vous semblent négatives, ce que vous vous voudriez voir se manifester dans votre vie. Cessez de vous maquiller pour laisser vivre la personne derrière le maquillage.

Le maquillage est une habitude dont il faut se défaire.

Même si vous n’y croyez pas trop pour le moment, si vous ne comprenez pas bien comment cela fonctionne, même si cela peut vous paraitre farfelu, autorisez-vous à essayer, à jouer avec cette nouvelle façon de voir et vivre le monde et votre vie. Ou bout de peu de temps, même si vous risquez de passer par des moments difficiles (on ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs et souvent changer peut amener un certain inconfort, mais il faut savoir ce qu’on veut après tout), vous allez être surpris des progrès que vous allez faire.

Vivez sans maquillage, juste une journée, puis une autre et n’hésitez pas à mettre en commentaire vos progrès et vos remarques.