Pratiquer la gratitude est certainement une des plus puissantes pratiques de bien-être que je connaisse.

Pratiquer la gratitude : c’est ce que nous faisons tous les jours.

Mais pas de la bonne manière. Lorsque nous critiquons, râlons ou jugeons, nous faisons d’une certaine façon une pratique de la gratitude. Mais contre-productive.

Alors, comment la pratiquer convenablement ?

Très longtemps pour moi, et c’est peut-être ton cas, quand je me réveillais le matin, je pensais direct à tous mes problèmes.

J’étais directement focalisé sur ma personne. Sans même me rendre compte que tout était en place dans l’univers et fonctionnait correctement. Que mes proches étaient vivants vivants et que j’avais de quoi boire manger et un endroit pour dormir.

La première chose que font beaucoup de personnes dès le réveil, et j’en faisais partit, c’est de râler. De penser à la difficile journée qui arrive et à tous les problèmes que l’on a.

Commencer à pratiquer la gratitude envers l’univers.

Le monde tourne pour nous, l’univers infini nous donne toute sa chaleur et sa lumière, et nous semblons oublier cette réalité et cette splendeur dès que nous ouvrons les yeux.

Pourquoi je dis cela ? Parce que peut-être qu’à tes yeux, ce n’est pas important.
Et pourtant, tout le problème est là. Subjectivement, que l’univers tourne est AU MOINS aussi important que nos petits problèmes personnels.

Nous sommes trop attachés au personnel et cela vampirise notre pratique de la gratitude.

Nous ne voyons que ça et c’est cela qui nous rend malheureux. Nous n’avons aucune reconnaissance d’être tout simplement là et vivant.

Tout ce contenant de nos aventures qui lui fonctionne parfaitement bien, on s’en fout.

Tout cela est bien normal. Nous n’en avons aucune admiration, aucune gratitude.

Au lieu de cela, nous préférons nous attarder sur le contenu. Et plus particulièrement, notre contenu.

Se plaindre c’est pratiquer la gratitude.

En faisant cela, tu pratiques une forme de gratitude sans t’en rendre compte.

Ce n’est pas un problème de se plaindre. Ce n’est pas un problème de vouloir penser à ses problèmes. Le problème, c’est de ne voir que ça et d’oublier le reste de l’univers.

L’autre problème c’est que cette attitude ne t’aide pas à être plus heureux, bien au contraire.

L’être humain a cette capacité à pouvoir mettre toute son attention sur une chose (son problème) en oubliant toutes les autres. Ce que nous voyons de notre vie n’est pas du tout la réalité. Nous voyons uniquement le tri qu’en fait notre cerveau.

Nous voyons uniquement les choses sur lesquels nous portons notre attention.

Et ce que nous pensons, c’est ce que nous nourrissons.

La gratitude nourrit l’objet de notre reconnaissance.

Plus nous pensons à des choses négatives, plus cela va nourrir le négatif en nous. L’univers qui répond toujours très bien à nos demandes va répondre favorablement à cette demande.

Quelque part, lorsque nous râlons, nous donnons de la gratitude à ce que nous ne voulons plus. Et BAM, l’univers qui ne comprend pas la négation, nous en donne encore plus de ce que nous ne voulons pas.

Le secret pour pratiquer la gratitude.

Le secret, c’est de se poser et de regarder tout ce qui va bien dans sa vie, mais auquel nous ne portons jamais d’attention.

Et justement d’avoir cette reconnaissance.

Cela peut concerner l’univers tout entier, toujours là dès le matin quand on se lève, mais cela peut aussi concerner le simple fait d’avoir de quoi manger, se loger ou d’avoir reçu un beau sourire.

Les difficultés pour pratiquer.

Au début, on a du mal à trouver des sujets de gratitude. Nous y sommes tellement peu habitués. Mais tu vas voir que très rapidement, ça va se débloquer.

Personnellement, dès le matin, j’aurais tendance à aller direct mettre mon esprit sur ma journée plus en mode « problème » qu’en mode « tout va bien ».

Au lieu de cela, j’ai pris l’habitude d’arrêter de suite mon esprit au réveil. Puis, je dirige mon attention (ma gratitude) vers ce soleil qui se lève, cette terre qui tourne, ce monde qui s’agite et se met en place pour ma journée.

Ensuite, je remercie que mes proches soit là, encore vivant. Tout va bien.

Tout au long de la journée, je continue lorsque quelque chose d’important ou d’insignifiant arrive de remercier. Au bout d’un moment, cela devient naturel.

Parce que oui, au début, ça n’est pas très naturel de pratiquer la gratitude consciemment.

La gratitude est un cercle vertueux.

L’univers vous apparait différent, plus en connexion avec vous-même. Et il vous le rend bien parce que vous n’êtes plus en train de le critiquer tout le temps et que vous êtes reconnaissant envers lui et donc envers vous-même.

Rappelez-vous que lorsque vous critiquez quelque chose, c’est vous que vous critiquez. Lorsque vous avez de la gratitude, c’est aussi envers vous que vous en avez.

L’univers, c’est vous.

Tout cela, j’en parle dans mes emails privés. Un email inspirant ou je te donne tout. Toutes les clefs et les pratiques pour ton bonheur, ton bien-être et à l’occasion pour celui de ton entourage.

Inscris-toi dès maintenant, sinon tu vas manquer l’email de demain à 9 h 00.

Mais cela, nous en reparlerons une autre fois.

Amour et gratitude donc, 😊

Amicalement,
Laurent

Augmentez votre capital Bonheur
Soyez Libre, authentique et heureux ! 100%