L’exemple des enfants

Comment aimer sans condition ? Ce n’est pas toujours évident de laisser aller la liberté des autres. Même de ce qu’on aime. De lâcher son enfant dans la nature et de le laisser vivre la vie qu’il veut. Sans condition. Sans avoir peur pour lui.

Cela mesure aussi notre capacité d’aimer sans condition.


De vouloir le bonheur de l’autre même si cela ne correspond pas à notre façon de voir les choses.

Comment aimer sans condition alors que nous avons plutôt tendance à plus vouloir mettre en sécurité nos enfants que de les laisser prendre les risques nécessaires pour qu’ils construisent leurs véritables rêves. En parent protecteur, nous serions tentés d’enfermer nos enfants dans une prison dorée pour qu’ils soient pour toujours à l’abri du danger.

Comment aimer sans condition dans le couple

Nous créons trop souvent une prison dorée avec nos compagnes et compagnons.

Pour être sûrs de ne pas les perdre, pour être sûrs qu’ils soient toujours disponibles pour pallier à nos manques et notre peur d’être abandonné, nous les enfermons.

Et nous nous enfermons avec. Dans une maison, une sécurité matérielle, dans des statuts comme le mariage ou la copropriété. Nous installons tout un tas de chaines qui sont autant de papier administratif ou juridique pour nous tenir attachés à l’autre.

Certains font des enfants pour ne pas que l’autre s’en aille.

Pourquoi il ne faut pas enfermer le couple pour aimer sans condition ?

Comment aimer sans condition dans une prison même dorée ? Une prison n’est pas quelque chose de naturel. On cherche toujours à en sortir. Peu importe tout ce que tu peux mettre en place, ce qui doit arriver arrive.

Je le sais, je l’ai moi-même expérimenté. J’avais peur de perdre ma compagne. Je faisais tout. Absolument tout pour ne pas qu’elle parte. Mais je faisais tout à partir de la peur de la perdre et pas à partir de l’amour.

Elle est partie bien sûr.


Elle devait partir. Parce qu’elle le voulait. Et parce que je le voulais autant qu’elle tout au fond de moi. Qui peut être heureux dans une prison que nous nous construisons nous-mêmes ?

C’est insensé. Alors, comment aimer sans condition ?

Celui qui enferme et qui s’enferme n’aime pas vraiment. Celui qui contraint non plus. Aimer, c’est à la fois être libre et laisser ceux qu’on aime être libre aussi.

Cet amour qui laisse l’autre être en toute liberté.

Et lorsque tu autorises à l’autre d’être libre, c’est ta propre liberté que tu te permets.

Comment aimer sans condition c’est apprendre comment s’aimer sans condition


Je pourrais tout changer, mon physique, ma façon de m’habiller, la déco de ma maison, je resterais le même à l’intérieur.

Un jour, je me suis rasé la tête. Lorsque je me regardais dans la glace, j’avais du mal à me reconnaitre. Lorsque j’oublie mon image, je ressens la vérité de ce que je suis.

Voilà la réponse à comment aimer sans condition : oublier son image. Oublier son égo, oublier son personnage. Cesser de cultiver la personne et son histoire.

Lorsque je laisse tout cela de côté, je ressens la vérité de ce que je ressens. Loin d’une image à donner, loin d’un scénario. Et je sais que c’est là que je dois opérer pour être celui que je veux être au plus profond de mon cœur. C’est là que je trouverais l’amour dénué de tout. Et c’est ainsi que j’apprendrais à le recevoir comme à le donner.

Je sais que c’est là que mon cœur est. Que c’est là que je vais le découvrir encore et encore ! Et nulle part ailleurs. Et encore moins dans le cœur de quelqu’un d’autre. C’est tout l’inverse. C’est en découvrant mon cœur que le cœur de l’autre se révèlera.

Seul mon état d’être « est ».

C’est ce que tu peux me suivre en t’abonnant à mes emails privés

Un email, un programme, une formation, des contenus inspirants et différents tous les jours à 9 h dans ta boite email.

À demain 9h ?
Laurent