Le réveil sonne tous les matins

Se lever du bon pied le matin est essentiel pour passer une bonne journée de bonne humeur. Pour la plupart des gens, le réveil est le premier contact avec notre nouvelle journée. Un premier contact matinal un peu rude au levé du lit.

Tu es encore dans tes draps. Comment est ton humeur ? Que tu sois un lève-tôt ou un couche tard, la matinale est une approche définitivement complexe dans nos sociétés modernes.

Le matin, c’est le moment le plus important de la journée.


Se lever du bon pied le matin est essentiel. Pourtant la plupart des gens, à peine étirés, à peine la sonnerie du réveil a-t-elle retenti, se laissent envahir par le stress et les peurs. C’est peut-être ainsi que toi aussi tu démarres ta journée. La mauvaise humeur est au rendez-vous avant même de démarrer la journée.

Par tes mauvaises pensées et tes peurs qui s’éveillent avec ton réveil, tu envoies de suite à l’univers la couleur de ta journée.

J’ai connu pendant très longtemps ces matins douloureux. Loin des réveils en douceur que l’on a vécus autrefois dans l’insouciance de notre jeunesse, nous avons appris à sortir du lit déprimer dès le lever du soleil.

Nous en avons fait notre routine matinale. Et peut-être que toi aussi tu connais ça. C’est à la fois mental et physique. Parfois, on sait pourquoi on a mal et parfois on ne sait même pas pourquoi. Mais dans les deux cas, cela fait souffrir.

Se lever du mauvais pied le matin fait souffrir

En réalité, quand tu ne sais pas pourquoi, c’est que tu as oublié la raison de ton stress ou de tes peurs. Ces angoisses sont de vieilles mémoires issues de veilles pensées ou expériences. L’histoire est passée depuis longtemps, mais le souvenir émotionnel est toujours présent.

Et quand tu sais pourquoi tu souffres chaque matin, fais attention. Car tu pourrais aussi la refouler et garder en toi cette sensation de souffrance latente qui pourrait te suivre toute ta vie si tu ne la traites pas correctement.

Je te parle à toi qui en ce moment es en crise parce que tu t’es fait larguer, parce que tu as connu un décès, parce que tu vis ta crise de la quarantaine ou une crise existentielle. À toi qui as le mal de vivre, ou te retrouves en burn-out ou en dépression.

C’est important de traiter ses histoires.

De ne pas essayer de s’en débarrasser sous le tapis comme si de rien n’était. Gérer ses stress et ses émotions. Pas tant au niveau du pourquoi ou du comment, mais plutôt au niveau du corps et du ressenti.

Le matin, le réveil qui sonne réactive toutes nos mémoires psychiques et corporelles.

C’est surtout le corps qui prend tout. Il garde tout en mémoire. Si tu ne prends pas soin d’éliminer les souvenirs gravés dans tes gènes et tes cellules, cela recréera plus ou moins toujours la même histoire dans ta vie. Car ton corps va réclamer sa dose de souffrance si tu ne l’écoutes pas enfin.

Se lever du bon pied le matin, c’est reconnaitre ces souffrances et ces mémoires. Ces mémoires non traités se transforment en souffrance chronique, en maladie, en mal de dos, en mal-être, en dépression ou en burn-out. Elles te prennent énormément d’énergie et te freinent dans ta vie. Impossible sans cette énergie, d’aller de l’avant et de sortir de ta zone de confort. De créer ce que tu veux créer dans ta vie.

Une pratique pour se lever du bon pied

Je t’invite donc à premièrement reconnaitre ces souffrances comme des mémoires. Comme si ces souffrances avaient quelque chose à te dire. Je t’invite aussi, au lieu de les repousser, à les écouter comme des amis qui viendraient te parler.

Laisse cette charge émotionnelle s’exprimer et te raconter son histoire. Quand elle aura fait son chemin, elle se disolvera.

Tu dois accepter de lâcher-prise de lâcher le contrôle. Remets l’histoire et ton état émotionnel à une instance supérieure. À l’univers, à la conscience. Appelle cela comme tu veux.

Écoute cette émotion, mais tourne toi aussi vers la lumière, vers des choses extérieures positives. Quand je parle d’extérieure, je parle de choses qui ne te concerne pas directement.

Se lever du bon pied le matin en ouvrant les yeux et en pensant à tout l’univers.

Constate que tout est en place. La terre tourne autour du soleil, il fait beau ou il pleut, la nature est en mouvement.

Et puis tes proches sont vivants. Peut-être en bonne santé. Ceux que tu aimes s’épanouissent dans leur vie. En tout cas, tu leur souhaites.

Toutes les conditions naturelles sont là pour y semer les graines d’une existence heureuse.

Tu peux ensuite, si le corps t’appelle avec sa souffrance, mettre un peu ton attention dessus. En reconnaissant cette souffrance, mais sans vouloir la changer.

Tu prends juste du recul et tu lui dis, "je t’écoute". Et tu écoutes ton corps qui s’exprime. Tu écoutes les sensations physiques de cette souffrance.

Soi attentif à l’émotion tout en acceptant de la laisser partir, mais sans lui forcer la main (c’est le plus difficile). Accepte de la donner à l’univers pour qu’il traite le problème lui-même de la meilleure façon qu’il soit pour toi.

Et c’est là que c’est très important. Tout en reconnaissant cette souffrance, ces émotions, cet état émotionnel, ces sensations physiques, tu te retournes à nouveau vers l’univers.

Tu en prends conscience. Tu prends conscience de sa stabilité, de ce qu’il te donne chaque jour. Tu es à la fois en toi et en dehors de toi. Et ce "en dehors" et ce "en toi" ne font plus qu’un.

Le bon pied, c’est pratiquer toujours pour bien démarrer sa journée.

Pratique avant le petit déjeuner, avant de te lever tôt ou tard, mais pratique pour t’assurer un réveil et une matinale en douceur.

Pratique cela dans ton lit, avant de te lever. Et juste avant de sortir du lit, remercie. Remercie pour tout sans chercher à comprendre.

Un remerciement divin, universel qui comprendra aussi bien ce que tu juges "bien" que ce que tu juges "mal". La gratitude est une pratique puissante que tu peux reconduire le plus souvent possible tout au long de ta journée.

Si tu veux continuer de rester dans une énergie positive et gagner ta liberté et ton bonheur du matin au soir, du levé au coucher du soleil, abonne-toi à mes emails privés remplis d’astuces pour que toi aussi tu prennes ta liberté en main et vives le bonheur au quotidien.

Un email unique par jour, alors pour ne pas manquer celui de demain matin 9 h, inscris-toi maintenant.

Je te souhaite une belle journée et à demain 9 h.

Laurent Macha