Ai-je une vie de merde ?

Est-ce que je suis à ma place ? Est-ce que je suis une bonne personne ? Comment les gens me perçoivent-ils ? Oui, je sais, tout le monde cherche sa place, tout le monde veut être utile. La pression de la société est très forte. Médias et réseaux sociaux nous rappellent à chaque instant que nous avons une vie de merde. Et ce n’est pas facile de ne pas tenir compte de cette pression.

Qui décide qui a une vie de merde dans notre société ?

La véritable question ce n’est pas de savoir si ta vie est « de merde » ou pas, mais de savoir si tu es heureux ou pas. Et la plus grande erreur est de penser que tu vas être heureux si tu corresponds aux stéréotypes des médias et des réseaux sociaux. Est-ce être heureux que d’être constamment sous pression en se demandant si notre image correspond aux modèles que l’on nous présente ?

La vraie vie de merde c’est d’être esclave. Si l’esclavage traditionnel n’existe plus en occident, il a été remplacé par l’esclavage moderne.

Il y a deux forme d’esclavage moderne

Il y a deux sortes d’esclavage moderne :

1. Le pouvoir des médias et des réseaux sociaux.

Ils nous dictent ce que nous devons être, comment nous devons être, ce que nous devons posséder et comment nous devons penser ou ne pas penser. Et franchement, la vie de merde est bien là. Dans les propositions qui nous harcèlent au quotidien sur nos écrans que nous adorons. Nous en sommes totalement prisonniers.

Une première étude de l’Université de Pennsylvanie basée sur des données expérimentales montre le lien de causalité entre l’utilisation de Facebook, Snapchat et Instagram et la diminution du bien-être dans le monde.

Nous allons donc directement puiser notre vie de merde là où nous pensons trouver le bonheur.

2. La vie de merde à cause de notre mental

Notre mental, c’est la deuxième raison de notre vie de merde. Le mental, c’est cette petite voix qui nous parle en permanence dans notre tête et qui nous raconte à longueur de journée des histoires que nous ne voudrions pas vraiment entendre. C’est cette voix qui diffuse sans cesse des paroles de colère, de haine, de rancœurs. C’est cette voix qui créé tout le temps des scénarios qui n’arriveront de toute façon jamais. Ce sont ces discussions permanentes au sein de notre esprit qui ne font que ressasser le passé et avoir peur du futur.

Le truc, c’est que tu ne peux pas arrêter tes pensées. Elles sont produites en permanence et automatiquement. Alors, là oui, tu vas me dire que c’est vraiment une vie de merde si tu ne peux arrêter cette voix qui te pourrit ta vie tous les jours et en permanence.

Les Solutions pour connaitre une véritable vie heureuse.

Le véritable problème ce n’est pas les réseaux sociaux. Le véritable problème c’est toi. Ou plutôt ton mental.

Tu n’es pas responsable de ta vie de merde

Ton mental n’est pas toi. Si tu étais ton mental, tu pourrais le contrôler comme tu veux. Or, il est incontrôlable. Il fait sa vie comme il veut. De même, tu peux l’observer. Et tout ce que tu peux observer ne peut être toi. Ce serait comme demander à un œil de se regarder. Donc, ce n’est pas toi qui réellement décides de ta vie de merde. C’est un mécanisme automatique que tu peux observer.

Ce que tu décides en revanche, c’est de le suivre ou pas ton mental, de le croire ou pas, de lui faire confiance ou pas.

L’idée c’est de ne plus l’écouter, de ne plus le suivre.

Le projet de votre nouvelle vie.

Ce que je te propose aujourd’hui est réellement révolutionnaire. Je te propose de transformer ton monde. Car aujourd’hui, tu crois tout ce que ta tête te raconte. Et en général, elle ne te raconte pas des choses très agréables ou qui te font du bien.

Il faut basculer du monde du mental qui est toujours en train de se préoccuper du passé et du futur vers le monde présent. Ce qui se passe maintenant. Sortir de sa tête pour vivre là, hors de sa tête.

Cette libération te libérera de tout. Des réseaux sociaux, du regard des autres, de la peur d’avancer dans ta vie et surtout de toi-même. Cela te redonnera confiance en toi.

Basculer d’une vie d’esclave à un monde de bonheur et enthousiasmant.

Tu vas donc arrêter de suivre tes pensées et décider maintenant de ne plus les écouter. Je le sais, ce n’est pas forcément facile. Surtout si tu t’engages sur cette voie tout seul. Mais c’est la seule solution. Et tous les grands sages que j’ai rencontrés dans le monde, raconte la même chose. Il faut se libérer du mental pour être heureux et ne plus avoir une vie de merde.

La solution ultime pour sortie de la vie de merde.

Basculer vers ce nouveau monde, sortir de cette « vie de merde » n’est possible que d’une façon. S’entraîner à ne plus écouter le mental. Et la meilleure manière de s’entraîner c’est la méditation. J’ai conçu un programme d’entraînement pour toi. Pour qu’il te permette de sortir de toutes tes habitudes mentales accumulées depuis ta naissance. Cela prend un tout petit peu de temps chaque jour. Mais il n’y a pas d’autres choix. Si tu veux sortir de la vie de merde et trouver le bonheur, la seule solution, c’est de se consacrer un petit peu de temps tous les jours.

C’est le sacrifice à faire pour être heureux. Es-tu prêt à le faire ?

Si oui, il te suffit de cliquer sur ce lien.

Augmentez votre capital Bonheur
Soyez Libre, authentique et heureux ! 100%

Recevoir les emails privés quotidiens de Laurent Macha. Chaque jour, un email inspirant t’accompagne pour la journée, te conseille et t’inspire sur le chemin de ta liberté et du bonheur auquel tu as droit. 

Tu peux aussi t’inscrire sur la liste WhatsApp privée bourrée de messages courts (écrits, audios et vidéos) qui t’accompagne au plus près de ta journée. 

Découvre aussi les formations Plus Vite Que Zen qui te rendront libre et heureux.