Musicien et je n'ai plus le trac

Musique et trac

Je suis musicien, c’est même mon métier. Et un des gros problèmes à gérer quand on est musicien, c’est le trac.

Le trac peut avoir une intensité plus ou moins forte. Il est peut-être cette petite adrénaline qui vous donne une certaine excitation pour faire ce que vous avez à faire, mais il peut aussi être totalement paralysant.

Quand le trac vous paralyse. 

J’ai connu les deux. Et quand vous commencez à être paralysé, quand le trac est à son paroxysme, vous perdez totalement vos moyens. Et ce dont vous aviez peur arrive et même arrive en plus grand nombre et avec plus de force.

Certains vont dire qu’un trac modéré peut aider à donner un coup de fouet pour l’action que l’on a à accomplir.

Personnellement, je ne pense pas. Pourquoi s’infliger de la souffrance pour avoir l’énergie, le courage ou l’audace de faire quelque chose ? C’est bien encore un truc du mental de nous faire croire que nous devons souffrir pour réussir. Du grand n’importe quoi ce mental.

Le trac est-il synonyme de talent ?

Certains vont même jusqu’à dire que le trac est synonyme de talent. En fait, c’est du grand n’importe quoi. Certains ont du talent et le trac …ou pas et vice-versa. Il suffit de lire les témoignages des artistes pour voir qu’il n’y a aucune règle là-dessus.

Sur internet, vous trouverez des dizaines d’articles qui parlent du trac avec plein de techniques pour y échapper. On n’y parle de manque de confiance en soi, de maîtriser ses émotions, etc.

Personnellement, j’ai réglé mon problème de trac en 20 secondes.

Car quand on a compris ce qu’est le trac, cela vous permet d’éradiquer le problème à la racine.

J’ai entendu un jour une actrice (dont je ne me souviens plus le nom) qui disait que le trac c’était quand on pensait à soi avant de penser aux autres.

Le trac c’est quoi ? 

Je m’explique. Le trac, c’est quand on a peur pour soi, pour son image, que l’on a peur de décevoir, que l’on a peur pour son image.

Si au lieu de penser à ce que les gens vont penser de vous, vous pensez à eux, alors cela change tout. Lorsque vous allez parler en public ou chanter ou je ne sais quoi d’autre, pensez à ce que vous allez apporter aux gens. Souciez-vous d’eux au lieu de vous soucier de vous et de votre petite personne. Concentrer vous sur leur bonheur, sur ce qu’ils vous ressentir ou découvrir grâce à vous.

Apprenez à vous détacher de votre ego et vous ne souffrirez plus du trac.

Vous allez vous rendre compte qu’en pensant comme cela, votre façon même d’apporter les choses, de les transmettre, de les donner va changer. Je ne dis pas que vous n’aurez plus de stress ou d’appréhension, mais cela sera plus en dehors de vous. Vous vous positionnerez par rapport à ce que vous voulez donner aux autres et à la qualité de l’expérience que feront les autres de votre intervention et plus par rapport à vous, votre ego, votre image ou votre personne.

En vous oubliant et en vous donnant corps et âme à ce que vous faites, vous allez encore plus vous connecter à la vie. La joie de transmettre et de donner avec tout son cœur remplacera la peur d’être jugé, de ne pas être aimé ou apprécié.

S’engager sur cette voie est la source du bonheur et surtout du bonheur que vous allez donner aux autres. N’y a-t-il pas de plus grande joie.

 

Augmentez votre capital Bonheur
Soyez Libre, authentique et heureux ! 100%

Recevoir les emails privés quotidiens de Laurent Macha. Chaque jour, un email inspirant t’accompagne pour la journée, te conseille et t’inspire sur le chemin de ta liberté et du bonheur auquel tu as droit. 

Tu peux aussi t’inscrire sur la liste WhatsApp privée bourrée de messages courts (écrits, audios et vidéos) qui t’accompagne au plus près de ta journée. 

Découvre aussi les formations Plus Vite Que Zen qui te rendront libre et heureux.