Ne plus avoir envie de rien : c’est d’un commun

Marre de tout envie de rien ? Souvent je rencontre des personnes qui me disent qu’elles ont le goût de rien. Qu’elles n’ont envie de rien faire ! Qu’elles n’ont pas de passion !

On dit souvent que c’est la dépression qui pointe son nez. Ça peut l’être si tu regardes les choses d’une certaine manière. Mais tu peux percevoir ce phénomène sous un angle différent.

Marre de toute envie de rien ? En adoptant le point de vue dont je vais te parler maintenant, tu éloignes d’un coup toute idée de dépression ou de burn-out.

Le problème c’est que nous avons acheté l’idée que nous devons avoir dans notre vie un élan pour quelque chose. Une mission ou un but.

Marre de tout envie de rien : une histoire pour comprendre

J’ai un ami qui est très actif. C’est un musicien et il court toujours à droite et à gauche. Il fait partie de ces gens toujours over booké.

Il a une fille. Il est très inquiet parce que selon lui, elle n’a pas de passion. De son point de vue, elle en a marre de tout et n’a envie de rien.

Pas d’élan. C’est une enfant très calme que personnellement j’adore. Et je sais (et je l’ai dit à mon ami) qu’en elle réside une grande sensibilité. Juste, elle ne s’exprime pas comme lui il l’exprime.

Tu n’as pas besoin de passion. Tu n’as pas besoin d’avoir un élan pour quoi que ce soit. Tu n’as rien à réaliser à part ta propre nature. Et encore, ce n’est pas une obligation.

Tu peux aussi bien expérimenter l’activité compulsive comme mon ami que le calme et la non-activité. Dans les deux cas, c’est une expérience.

Marre de tout envie de rien : comment en faire une expérience inoubliable ?

Être « hyperactif » ou dans le calme sont deux expériences qui ne sont pas si éloignées que cela. L’une comme l’autre est remplie de quelque chose :

L’activité ou le calme.

Tout est expérience et tout peut se gouter. Tu peux gouter ton élan pour la peinture comme tu peux gouter ton élan à ne rien faire.

Essaye tout simplement.

Tu verras qu’adopter cette attitude te sortira de la dépression. T’éloigneras du burn-out. Et cela soulagera rapidement tes souffrances et ton mal-être.

Tu constateras alors comme tout devient paisible. La conscience expérimente aussi bien la passion ou le désir que l’inactivité ou le non-élan. D’une certaine manière, ne pas avoir d’élan pour quoi que ce soit est un élan à ne pas avoir d’élan pour quoi que ce soit.

Il y a toujours de l’énergie, du désir. Ce qui nous pose problème, c’est notre culture de « paraitre actif et utile ». C’est notre image et le regard des autres.

Même si la société juge, classe les choses en bien ou mal, en bonnes expériences ou mauvaises expériences, en expériences gratifiantes ou pas, positive ou pas, tout cela n’est qu’un leurre.

En réalité, toutes les expériences dans l’absolu se valent. Car il ne peut pas y avoir de « non-expérience ». Il n’y a pas de moment que l’on ne puisse pas gouter.

Deviens libre et heureux maintenant.

Marre de tout, envie de rien ? Qui pourrait être juge de tout cela ? Toi, les autres ? Aux yeux de la conscience, aux yeux de la vie, une chose n’est jamais plus importante qu’une autre chose.

Seul toi fais le classement et crées ainsi ta propre souffrance. Goutte le « non élan » comme tu goutterais n’importe quelle autre expérience. Et détends-toi. Tu n’as pas besoin d’autre chose que ce que tu ressens en cet instant.

Peut-être ressentiras-tu le besoin d’aller plus loin avec moi.

Inscris-toi à mes emails privés. Un email unique que j’envoie chaque jour à 9 h pour te guider vers ta liberté et ton bonheur.

Laurent Macha