L’agent fait-il le bonheur ? Tout le monde te dira non. Mais tous les sondages contredisent cette réponse. Voici quelques chiffres et analyses pour répondre clairement et définitivement à cette question : l’argent fait-il le bonheur ?

L’argent est le rêve de la majorité des gens

Les sondages le disent : ce dont les personnes rêvent le plus pour être heureuses, c’est l’argent. Malgré ce fameux adage que tout le monde fait mine de croire juste et qui dit « l’argent ne fait pas le bonheur ».

C’est vrai que tu n’emporteras pas avec toi ton argent dans ta tombe.
Ni d’ailleurs, quoi que ce soit d’autre, à part une chemise, un pantalon et un slip. Nous pensons posséder des choses, mais nous ne possédons en réalité rien.

Maintenant, lorsque l’on dit que cela ne fait pas le bonheur, cela revient à nous faire croire que si nous sommes malheureux, c’est de notre faute.

Dire que l’argent ne fait pas le bonheur est plus facile à dire qu’à vivre.

Cet adage « l’argent ne fait pas le bonheur » est facile à dire quand nous ne sommes pas en train de lutter tous les jours pour essayer de finir le mois.

J’ai des amis brésiliens qui ont vécu très longtemps dans les favelas.
Ils avaient une forme de légèreté et se contentaient de peu.

Mais la réalité, c’est qu’ils manquaient aussi beaucoup et passaient une grande partie de la journée à essayer d’avoir de quoi manger.

Lorsque l’on a le ventre vide ou que l’on est pas en sécurité, c’est quand même plus difficile d’être en paix et de se concentrer sur la paix et le bonheur.

Donc « l’argent fait-il le bonheur », c’est tout de même un premier pas pour y accéder en toute sérénité.

–> RECEVOIR LES EMAILS PRIVÉS QUOTIDIENS DE LAURENT MACHA

Je ne souhaite à personne la pauvreté.


Dans nos sociétés modernes, la pauvreté va au-delà de manger. Lorsque au 15 du mois, tu es déjà dans le rouge, tu vas d’abord remplir le caddie pour manger.

Certains vont quand même hésiter avec « s’acheter des baskets de marque » pour leur enfant ou le portable dernier cris.

Et c’est normal.

Il faut comprendre que c’est normal, ne pas juger cette attitude.
Tout le monde dans sa vie, et toi aussi, fait des choix irrationnels.

La société moderne ne se limite pas la pauvreté, à avoir de quoi manger.

Elle implique aussi de tenir un certain rang, une certaine classe. À l’heure où le monde moderne met en avant l’image, la célébrité, la réussite sociale, le physique et l’argent, il est extrêmement difficile de ne pas se confronter à tout cela.

L’argent sert à s’inventer un bonheur artificiel.

Ce bonheur ou ce rang social sera pour certains des baskets à la mode.
Pour d’autres, un portable.

D’autre encore, l’alimentation bio, la voiture, les fringues, etc.

Nous avons besoin dans ce monde de nous acheter tout un tas de trucs qui devraient à priori nous apporter le bonheur. Nous avons besoin de mettre l’argent quelque part pour acheter le bonheur dans des objets, des expériences ou des situations.

Jusqu’à ce que nous nous rendions compte que le bonheur n’est pas là. Mais encore faut-il l’expérimenter pour s’en rendre compte.

Au-delà de ces considérations, il faut au moins sortir du manque et de la survie pour commencer à se poser ce genre de question.

Le minimum vital pour être heureux

Donc, oui, avoir un salaire correct aide à être heureux dans le sens ou tu as l’esprit plus libre. Car tu n’es plus en quête permanente pour subvenir à tes besoins.

Il faut donc un minimum de départ pour commencer à pouvoir s’intéresser au bonheur de près. Ce minimum de départ n’est pas le même selon les sociétés, les pays et les cultures.

La notion même de bonheur diffère. Nous allons donc principalement nous intéresser pour comprendre tout cela aux pays occidentaux et plus particulièrement à la France.

Il y a eu des études là-dessus très intéressantes sur l’argent et le bonheur.

Entre 1000 et 2000 euros, il y a une énorme différence dans le bonheur des gens. C’est un changement radical de vie. Il y a moins de lutte et moins de stress à chercher des moyens de survivre.

En réalité, entre 1000 € et 2000 € par mois, tu passes d’un mode de survie à un mode de vie normal.

Entre 2000 € et 5000 €, on acquiert un confort matériel ou l’on peut finalement avoir à peu près tout.

À partir de 5000 €, et au-dessus, cela ne change plus grand-chose. Cela n’amène pas plus de satisfaction. En tout cas, l’argent n’y est plus pour grand-chose.

Que tu gagnes 5000, 10 000 ou même 100 000 par mois, il y a très peu de différence de bonheur.

Posséder plus d’argent, n’amène pas plus de bonheur.

Les études montrent aussi que posséder plus de quelque chose que l’on a déjà, n’amène pas plus de bonheur.

À moins que ta voiture soit vraiment un oignon, si tu as une Mercedes à la place d’une Citroën, cela ne t’apportera pratiquement pas de bonheur en plus. Par contre, cela t’apportera peut-être un statut social différent que tu vas prendre pour du bonheur. Mais souvent, tu te le prends en retour dans la figure, nous le verrons dans quelques instants.

Posséder plus ne veut pas non plus dire que tu vas pouvoir faire plus. Tu n’auras peut-être jamais de jet privé, mais tu auras toujours la possibilité de voyager en avion si tu en as besoin pour des sommes raisonnables. Avec un salaire bien moindre qu’un milliardaire, tu peux accéder pour quelques centaines ou mêmes dizaines d’euros partout dans le monde.

Pour pratiquement tout, nous avons accès aux mêmes possibilités que la plupart des milliardaires avec un niveau d’argent beaucoup moins élevé. Ce qui changera, c’est le niveau des services ajoutés. Mais en termes de possibilité, cela ne change rien.

Des moyens limités pour une vie de rêve

Pas besoin d’être riche aujourd’hui pour avoir le confort. Nous avons accès aujourd’hui, grâce à internet, grâce au portable, à tout le savoir et la connaissance disponibles.

Parfois gratuitement, parfois en payant. Mais souvent pour des sommes raisonnables.

Le monde du 21 siècles n’a plus rien à voir avec celui de nos grands-parents qui n’avaient accès pratiquement à rien.

Est-ce pour cela que nous sommes plus heureux aujourd’hui ?

Est-ce que les riches sont plus heureux ?

C’est là que nous arrivons à cette question « est-ce que les riches sont heureux » ? 
Est-ce qu’avoir beaucoup d’argent apporte le bonheur ?

Les personnes riches ont souvent des ennemies, sont aimées pour leur argent (et doivent avoir du mal à faire le tri dans leurs amis).
Ils sont confrontés au stress de leur travail, ont plus d’ennemies que les autres.

Ils ont les mêmes peines que nous. Des deuils, des trahisons, des désirs, des frustrations, des séparations, des peines de cœur. En général, tous ces problèmes prennent de l’ampleur quand on a beaucoup d’argent.

L’argent amplifie aussi bien le bonheur que le malheur.

Lorsque tout va bien, ton statut social est une magnifique vitrine. Mais lorsque tout dérape, ton statut social devient ton plus gros boulet. Et la vie comme l’argent ne te dispense pas des difficultés.

Te pavaner en grosse voiture ou en fringues de haute couture t’inflige une énorme pression pour tenir ton rang. Elles se retrouvent dans la même position qu’une personne pauvre qui cherche à trouver à manger.

Elle devient la pauvre du riche.

C’est pour cela que certaines personnes qui sont riches ou célèbres mettent beaucoup d’énergie pour rester dans l’ombre et ne cherchent pas à afficher leur richesse ou leur statut social. Ainsi elle se protège afin de ne pas confronter en permanence leur vie au jugement et aux agressions de tous. Surtout si à un moment tu ne peux plus tenir le rythme.

Les personnes qui affichent leur statut social sont la plupart du temps moins heureuses que les autres. Car elles sont prisonnières de leur image. Et cela, de nombreuses études l’ont aussi montré.

L’argent ne fait pas le bonheur, c’est sur.
Mais il n’est pas un problème tant que tu gardes la tête sur les épaules et que tu ne l’utilises pas pour gonfler ton égo et ta position en pensant que cela va te rendre heureux.

L’argent n’est qu’une énergie. Elle peut aussi bien acheter des armes que construire des écoles.

C’est un amplificateur. Il ne transforme pas les gens. Il amplifie ce qu’ils sont déjà, c’est tout.

Parler de bonheur, c’est ma spécialité. Abonne-toi à mes emails privés quotidiens. Tu recevras chaque jour un email inspirant bourré de contenus et de conseils à mettre en pratique le jour même pour t’aider à découvrir ton bonheur et ta liberté.

Laurent Macha