Apprendre le pessimisme

Dans cet article « apprendre l’optimisme, je vais vous expliquer les principaux mécanismes du mécanisme de l’optimisme et du pessimisme. Je vous donnerai ensuite deux pratiques pour développer en vous un optimisme solide et durable.

Apprendre l’optimisme, c’est désapprendre le pessimisme. Il y a une partie en nous qui est stable et qui est constante. Et puis il y a tout le reste, tout ce qui est en mouvement.

La partie stable c’est notre présence, notre existence, notre lumière. En réalité, c’est difficile d’expliquer cela par des mots.

Mais tout le reste, tout ce qui est en mouvement, tout ce qui peut évoluer, changer, nous l’avons appris.

Le pessimiste, c’est la leçon que les êtres humains ont le mieux apprise dans leur vie. Pour apprendre l’optimisme, il faut se débarrasser de ces leçons qui sont comme des voiles sur la joie de vivre qu’il y a en nous.

Apprendre l’optimiste c’est retrouver notre naturel

Le voile du pessimisme doit être ôté. Trouver le voile, c’est se donner la possibilité de découvrir la joie qui est en nous. Apprendre l’optimisme, c’est retrouver le mode d’emploi de notre cerveau et de notre corps.

Si l’existence est l’expression de la vie en nous, la manière dont nous la ressentons est un apprentissage. Nous sommes victimes de cet apprentissage tant que nous n’en comprenons pas le mécanisme.

Apprendre l’optimisme grâce au moment présent

Voir la vie en noir, c’est être en permanence dans ses pensées, dans le passé et dans le futur. L’optimisme, c’est être dans le moment présent.

Tant que vous suivez et accordez de l’attention à vos pensées qui vont toujours dans le passé puis dans le futur, vous nourrissez en vous la peur, le manque, la jalousie et le stress. Car vous êtes toujours en train d’éprouver les peurs du passé ou d’avoir peur du futur en relation avec ce que vous avez vécu auparavant.

Les pensées négatives qui viennent du passé et du futur entrainent en vous des émotions qui vont à leur tour entrainer de la négativité dans votre vie. Cela aura pour effet de créer de nouvelles pensées négatives.

Un apprentissage automatique

Tu vois le cercle vicieux qui s’enclenche alors ? Toutes ces affirmations négatives inconscientes créées une machine à créer du négatif qui va en créer encore plus.

Comment alors inverser la tendance et apprendre l’optimisme ?

Jusqu’à ce jour ton subconscient traite automatiquement les informations négatives mémorisées dans ton cerveau et dans ton corps. Régulièrement ces mémoires se réveillent. Cachant la positivité en toi.

les fausses solutions pour apprendre à être positif

La meilleure méthode, c’est de reprogrammer ton subconscient en pensée positive. Se dire des affirmations positives régulièrement dans la journée est une bonne solution pour apprendre l’optimisme.

Comme tu l’as fait jusqu’a aujourd’hui avec les pensées négatives de manière inconsciente, tu prononces tout au long de la journée des affirmations positives qui vont développer petit à petit ton optimisme.

Sur le papier, ça marche à condition de ne pas limiter notre apprentissage à cette simple pratique pour rester positif.

La solution limitée de l’apprentissage de l’optimisme

Quand tu apprends l’optimisme de cette façon là, le problème, c’est que si tu dis « je suis génial, je vais bien et tout est parfait », mais que ton corps te ramène ton côté négatif en disant « tout va mal, tu n’y arriveras jamais’, ton apprentissage restera limité.

Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’entre ton cerveau et ton corps, c’est toujours ton corps qui a raison.

Pour un bon apprentissage de l’optimisme, il faut donc que tes pensées soient alignées avec ton corps.

la deuxième pratique indispensable pour rester positif

En plus de l’apprentissage en mode « pensée positive » il faudra y joindre un désapprentissage du mode « négatifs ». L’optimisme pourra ainsi émerger.

Cette pratique est plus complexe à mettre en place puisque la plupart du temps, nous ne sommes pas conscients de ces pensées même si notre corps ne se sent pas bien.

Notre corps souffre, mais nous ne connaissons pas la teneur des pensées, le détonateur négatif qui entraine cette souffrance.

Se débarrasser du négatif pour apprendre l’optimisme

Pour nous en débarrasser, il faut aller à leur rencontre. Entrer dans notre esprit, les découvrir et leur demander de partir.

Une fois conscients, nous pourrons observer ces pensées et choisir si nous voulons les garder ou pas. Puis nous pourrons créer les pensées qui nous semblent opportunes pour apprendre l’optimisme.

La seule façon de pratiquer cela de manière efficace, c’est la méditation.

À raison de 10 minutes par jour, vous pouvez réellement avoir un impact sur votre vie et être plus optimiste.

Apprendre l’optimisme, c’est d’abord décider de s’en occuper et de prendre un peu de temps pour soi.

10 minutes par jour, ce n’est rien.

Et vous entrerez réellement dans une nouvelle aire.

Dans l’aire du changement.

C’est ce que vous voulez n’est-ce pas ?

Pour continuer ce changement avec moi, je vous suggère de vous inscrire à mes emails privés ou je vous donne tout pour vous aider à changer votre vie. À sortir de la négativité pour retrouver l’optimisme qui créera pour vous un monde meilleur. Un monde bonheur et une paix durable.

Pour recevoir l’email de demain matin, inscrivez-vous en cliquant sur ce lien.