5 ingrédients pour commencer la méditation ou faire face aux difficultés

Commencer la méditation n’est pas une décision anodine. C’est généralement le début d’une nouvelle vie. Car la puissance de la méditation est telle, que des changements importants surviennent dans ta vie après quelque temps de pratiques.

Cependant, les débuts sont souvent difficiles. D’ailleurs, ce qui est le plus compliqué dans la méditation, c’est de commencer.

Vous devez donc porter une grande attention à comment vous allez commère votre méditation et poser dès le début les bases nécessaires à une bonne pratique de méditation de pleine conscience.

Voici donc les 5 ingrédients pour commencer la méditation.

Si tu médites déjà, ces ingrédients peuvent malgré tout te concerner et te permettre d’améliorer la qualité de ta méditation et de t’aider à faire face aux difficultés que tu rencontres durant ta pratique. Cela te rappellera aussi les bases de ce qu’est une véritable méditation.

Voici donc les 5 ingrédients pour commencer la méditation :

1. Pour commencer la méditation, il faut d’abord une bonne et réelle motivation 

On ne médite pas pour rien. Ce n’est pas pour être originale ou pour briller devant les copains que l’on va assoir son C- sur une chaise ou un coussin et s’adonner à la méditation.

Ce qui nous motive, c’est la souffrance. C’est le besoin d’être en paix. Ce sont les deux principales raisons. Et lorsqu’on se met à la méditation, lorsqu’on commence à s’essouffler un peu et à ne pas avoir de réel résultat, il faut se souvenir de pourquoi on fait cette pratique.

Il faut aussi se rappeler qu’il faut de la patience.

2. L’autre ingrédient indispensable est d’accepter d’y passer du temps.

Commencer la méditation, c’est pratiquer. Pratiquer juste une fois par semaine, ce n’est pas faire de la méditation transcendantale ou de pleine conscience. C’est juste faire un peu de relaxation.

Donc, il faut dès maintenant décider de méditer tous les jours. Si la méditation n’est pas journalière (ou presque), elle ne servira à rien. Si ce n’est de te détendre un peu. Mais pour ça, un apéro fait l’affaire.

3. Connaitre les bonnes pratiques dès le début pour commencer la méditation.

Je vois trop de personnes qui se perdent sur YouTube de méditation en médiation sans trop savoir comment tout cela fonctionne. Ils ne sont pas guidés et ne savent pas où ils vont. J’ai moi-même longtemps erré à ne finalement pas savoir ce qu’était la méditation et à ne pas savoir où elle pouvait m’emmener.


Avoir un plan cohérent et progressif permet aux méditants apprentis et confirmés une découverte pas à pas qui rend la réussite de la méditation accessible et beaucoup plus facile.

– Par une découverte du corps et de l’espace
– Par une ouverture sur une autre perception de notre réalité
– Par une découverte des mécanismes du corps et de l’esprit pour en avoir la maitrise
– Par un entrainement du muscle du cerveau pour l’apaiser et le rendre plus conscient.
– Par une maîtrise du processus de déprogrammation
– Par une maitrise du processus de création

4. Les technologies pour commencer la méditation existent.

Elles permettent d’amener le pratiquant à une méditation profonde. Cela permet de gagner du temps et d’avoir des résultats plus puissants et plus rapidement.

5. Méditer nécessite de la patience et de l’ouverture.

Commencer la méditation, c’est accepter de ne pas mettre la charrue avant les bœufs comme on dit. Lorsque nous avons compris la patience et que nous l’avons intégré dans notre pratique, les choses s’accélèrent et les progrès se font alors sentir.

Le plus dur dans la méditation, c’est de commencer et d’arriver à avoir une véritable et profonde méditation.

Toutes ces qualités et technologies sont accessibles.
Pour les connaitre, abonne-toi à mes emails privés.
Je te raconte tout, tous les jours dans un email que tu reçois chaque matin à 9 h.

Et cela dès demain matin.

Laurent Macha