L’angoisse qui surgit. Une pensée et la peur est là. J’ai l’impression que quand elle arrive, je ne peux rien faire, rien mettre en place.

La peur pour t’empêcher de t’éveiller.

Quand tu as peur, tu ne peux rien mettre en place parce que le propre de la peur c’est de te paralyser, t’empêcher d’agir. Il ne faut donc pas espérer autre chose que faire l’expérience de cette peur que tu as placé là pour t’empêcher d’agir.

Elle peut t’empêcher d’agir pour plusieurs raisons :

1 – d’abord tout simplement pour t’empêcher d’aller plus loin dans l’objet de la peur elle-même. Si c’est sur ton travail, cela va t’empêcher d’aller plus loin dans la réussite de ton travail. Si c’est dans tes amours, dans tes loisirs, c’est la même chose. Cela va agir dans l’objet ou le sujet de ta peur.

1 – elle peut aussi te paralyser tout simplement pour que justement tu ne puisses plus aller plus loin dans ton développement personnel, dans ta libération, dans ton éveil. La peur cherche juste un endroit pour s’accrocher et te dit juste : je ne veux pas aller plus loin, j’ai peur d’être libre et de m’éveiller.

La peur de l’éveil est donc à traiter comme un objet en tant que tel.

On ne regarde pas le sujet de la peur, mais plutôt la peur elle-même qui est là pour nous protéger de notre lumière, de notre puissance, de notre réussite.

Nos croyance nous empêche de nous éveiller.

Pourquoi la peur fait-elle cela ? Pour répondre à nos croyances limitantes qui nous disent que nous n’avons pas le droit au bonheur, que réussir c’est pour les autres, que réussirent pourrait nous faire perdre notre vie, nos amis que nous ne sommes pas légitimes ou que nous ne méritons pas d’être heureux.

La difficulté de l’éveil.

Quand la peur ou l’angoisse arrivent, il n’y a rien à faire, car c’est ce que demande la peur.

En revanche, c’est le moment de se souvenir que :

–Nous l’avons mis là pour nous protéger.

–Quel est passagère et ne peut durer.

–On peut observer comment elle se manifeste dans notre corps et nous rendre compte qu’elle ne se caractérise que par des sensations physiques. Il est important de regarder ces sensations physiques tant qu’elles sont présentes dans notre corps. De les accompagner, de rester avec elle sans essayer de les changer.

Regarder la peur pour s’éveiller.

Une fois le gros du stress passé, il peut être intéressant de regarder et demander à voir pourquoi nous avons placé la peur et de quoi elle nous a protégées.

Il convient enfin de décider ce que nous voulons vraiment en tenant compte de nos Limites que nous pouvons en même temps demander à dépasser.

Au fur et à mesure, il deviendra intéressant et bénéfique de regarder la peur juste pour ce qu’elle est. Une sensation physique. La regarder sans la manipuler et l’accompagner jusqu’à ce qu’elle soit prête à partir.