Les idées du bonheur.

Nous vivons dans un monde d’idée. Ce monde d’idées dirige notre vie.

Comment ça marche ?


Si nous partons bien du principe que tout est lié, qu’il n’y ait aucune séparation dans le monde entre moi et l’autre, entre moi et cet arbre ou cette pierre, alors nous acceptons aussi l’idée que notre vraie nature est l’univers tout entier.  Nous acceptons que ce corps dans lequel nous sommes, cet esprit dans lequel nous pensons, ne soit qu’une facette du diamant de l’univers, une vague de l’océan, un rayon du soleil.

Nous brillons littéralement par la lumière que nous sommes.

Et nous utilisons en permanence cette lumière pour faire briller les idées qui vous nous amener à l’expérience que nous avons ici et maintenant. Cette lumière c’est tout simplement l’amour. Comprenez bien ,que quand je dis briller, quand je dis amour, je dis bien que tout dans notre vie est promu, nourri par l’amour. Et cela se fait à partir d’idées que nous remplissons de notre lumière. L’expérience n’est pas remplie de fait, mais d’idées sur ces faits. Et ces idées vont conditionner notre expérience. Vous l’avez tous expérimenté des dizaines de fois. Vous pouvez vivre un évènement un jour de façon positive et vivre le même évènement un autre jour de façon négative.

Idées, amour et expériences


Si nous acceptons que nous sommes responsables de notre perception, c’est-à-dire que personne d’autre que nous ne peut choisir à notre place comment nous pouvons voir les choses, alors nous comprenons que nous dirigeons cette lumière. Nous pouvons la diriger vers des idées dites positives, mais aussi vers des idées dites négatives. Chaque pensée, chaque idée est alimentée par la lumière et l’intensité de cette lumière correspond à l’intensité de l’expérience. Plus nous nourrissons une idée, une pensée sur une personne ou un évènement, plus nous donnons de l’amour à cette idée qui sera vécu dans l’expérience à travers ce filtre.  Nous ne pouvons être autre chose que l’amour qui est amour total et sans conditions et qui éclaire chaque idée que nous choisissons d’alimenter.

Nous ne sommes en fait jamais victimes de nos idées.

Elles sont la direction que nous souhaitons donner à notre perception des évènements. Cette direction va conduire la manière dont nous allons vivre les choses.

À partir de là, nous comprenons que c’est notre perception qui dirige notre état d’esprit et non les événements extérieurs. Nous pouvons trouver des moments de joie à l’extérieur, mais jamais de façon durable. Le bonheur durable, la joie sans raison, n’est pas à l’extérieure de nous, il est en nous. Nous sommes le bonheur que nous cherchons, car tout vient de nous.